Le grand changement


Réflexion / mardi, janvier 23rd, 2018

Parfois dans la vie, on a tout ce que l’on désire mais nous ne sommes pas heureux pour autant…

Je dispose de tout ce qu’une nana digne souhaite à notre époque, un job, un appartement dans le centre de Marseille avec vue sur Notre-Dame-de-la-Garde, un dressing de 15 m2 rempli à ne plus savoir quoi en faire, des sorties shopping addict, des amis, et des activités en tous genres, je vis à 200 à l’heure. Pourtant, au fond de moi, je sens le manque, la tristesse et la déprime qui me gagne de jour en jour.

Mon entourage ne me comprend pas vraiment, alors je décide de m’isoler après un arrêt de travail, à Argelès où mes journées sont rythmées par l’écriture et la lecture. Je profite des petits plaisirs de la vie, boire un café dans le silence face à la mer, marcher dans les hauteurs de Collioure afin d’avoir la plus belle vue, méditer sur le sable en ressentant ce qui m’entoure, je vis l’instant.

Je me sens bien, à nouveau en phase, sachant qu’il faut absolument que je change quelque chose dans ma vie. Le travail ne me convient pas, je ne supporte plus de faire des choses à contrecoeur, cela me consume à petit feu.

Quelques jours après, je m’envole pour Lisbonne, sur les traces de mes souvenirs et de ma famille. Après tant d’année, je n’ai rien oublié des odeurs, des lieux, je me sens au bon endroit, à ma place.

De retour à Marseille le 27 avril 2017, je passe très peu de temps chez moi, j’essaie de m’isoler dans les petits coins de nature afin de fuir le bruit et la fast life française.

Lors de cette journée, je décide de tout mettre en vente afin de partir vivre à La Réunion. Le changement est en place, je suis prête à prendre des risques et vivre avec le nécessaire, loin du confort de vie que j’ai toujours connu.

Démissionner et prendre des risques pour vivre une aventure, voilà ce dont j’ai besoin même si j’ai la boule au ventre. Je vends tout ce qui est superflue, gardant le nécessaire pour partir soit 23 kg de vêtements (très dur pour une shopping addict), mon ordinateur, mon portable et ce livre bouddhiste de Thich Nath hanh, l’art du pouvoir véritable.

Le 10 mai 2017, me voilà à l’aéroport de Marseille, ma vie dans une valise et un aller simple pour une terre inconnue. C’est la première fois que je prends un long vol, seule, mes angoisses me dominent lors du décollage pour se calmer 20 minutes après. Une fois dans les nuages voyant ces terres magnifiques défiler sous mes yeux, je me sens fière, vivante et prête à commencer ma vie.

17 réponses à « Le grand changement »

  1. Merci de nous faire partager cette expérience de vie. Elle va être passionnante. J ai hâte de savoir ce que vous allez apprendre, découvrir et explorer.
    Stephanie

  2. Tu écris ton article avec tant de sincérité, c’est sans filtre et ça donne envie de lire la suite que j’attends avec impatience maintenant. Continue à faire ce qu’il te plaît, je suis touchée de ton courage. J’espère voyager aussi à travers ton blog qui en au devenu ta passion.
    Des bisous

  3. J’aime ! Autant l’article que ton histoire .. Ce n’est que le début d’une grande aventure, en tout cas c’est tout ce que je te souhaite ! Des bisous.

  4. Coucou ma belle,
    Je te suis sur Instar depuis que je t’ai découvert via le live du défilé de la marque de maillots de bain Summer waves. Je réagis à cet article car j’ai vécu la même chose. Je vivais à Aix en Provence, en couple mais avec un garçon qui me rendait malheureuse. Diplômée d’un master 2 en Droit des affaires à la faculté d’Aix, je ne parvenais pas à me stabiliser dans un job. Aucun d’eux ne trouvaient grâce à mes yeux. Mon meilleur ami étant revenu vivre sur son île natale, j’ai acheté un aller simple pour la Réunion et me voilà sur cette île depuis le 6 Octobre 2016. Et je me sens à nouveau bien dans mon slip. Surtout j’ai trouvé un boulot dans lequel je m’éclate et ça ça n’a pas de prix. Et tu sais quoi ? Ça n’a aucun rapport avec ma branche initiale.
    Des bizouxxx

    1. Hello ! Je suis contente de lire un tel commentaire et surtout que je puisse te toucher par un vécu similaire. Le plus important dans la vie c’est d’être en phase avec soi même et surtout de savoir que l’on est sur le bon chemin. Plein de bisous, à bientôt !

  5. Ça me fout les larmes aux yeux. Ca me donne envie, je n’ose pas.
    Nous sommes finalement si nombreux à avoir tout ce que l’on désir, sans être heureux pour autant.
    Mais il nous manque qqchose, nous.
    Tu l’as fait, bravo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *