La Réunion, La beauté de Salazie


Récits d'aventures / mercredi, septembre 27th, 2017

Avoir l’impression d’être transportée au coeur d’un épisode de Jurassic Park, conduire au milieu de cette verdure dense et montagneuse, avec le sentiment d’être vraiment minuscule face à la nature, encore une fois.

J’apprends vraiment à aimer la simplicité, cette nature incroyable, celle qui me rattache à la terre.

Les cascades tombent sur la voiture, les routes sont étroites, sans vraiment savoir où tu vas, tu souhaite juste en prendre plein les yeux…

Une flore incroyablement moche, n’est ce pas ?

Salazie …

Après des virages serrés, qui paraissent nous engloutir dans le paysage montagneux, nous arrivons enfin au village de Salazie.

Une merveille ! Une église marque l’arrivée dans cet endroit implanté au milieu des milles couleurs de la nature.

Hell-Bourg … 

Elu plus beau village de France à la fin des année 80, c’est une grande surprise de trouver de l’histoire au coeur d’un cirque.

C’est une ville créée au XIXème siècle,  pour laquelle de nombreux curistes font le trajet au coeur de la forêt tropicale, afin de profiter des sources thermales aux nombreuses vertus thérapeutiques.

Les cases créoles émergent ensuite, afin d’accueillir les nouveaux arrivants à la recherche de nouvelles ressources.

Ce n’est pas très grand mais les ruelles sont agréables et les maisons très bien conservées. C’est le seul endroit de l’île où j’ai pu observer l’architecture traditionnelle tant recherchée.

Un petit tour à la Maison Folio, inscrite au titre des Monuments Historiques depuis 1989. Elle se situe au cœur du village, près de l’église.

Construite au 19 ème siècle, lors de l’essor des cures thermales, cette villa accueillait le gouverneur de l’île ainsi que les riches familles créoles.

Une maison rachetée par la suite, mais que l’on peut toujours visiter aujourd’hui, afin de découvrir les lieux (sur des plages horaires) et le jardin tropical luxuriant.

Welcome to Canada … 

En redescendant de Salazie, une petite route sur la droite nous permet d’accéder à Mare à Poule d’eau. Un lac arboré nous plonge dans un décor digne de ceux que l’on pourrait trouver au Canada.

Un endroit paisible où des kiosques sont prévus pour les piques-nique. De quoi se relaxer quelques heures avant de reprendre la route !

Cascade …

De nombreuses cascades laisse sans voix sur le chemin, notamment celle du Voile de la Mariée, très impressionnante !

Une cascade qui tient son nom d’une histoire d’amour :
« Un homme riche tomba amoureux d’une jeune fille issue d’un milieu modeste. Le père de cette dernière s’opposa à toutes relations entre les deux amoureux. Bravant son interdiction, ils décidèrent de se marier.
Fou de rage en apprenant cette union, le père de la mariée s’introduisit dans l’église où se déroulait la cérémonie. Muni d’un sabre, il voulait tuer ce gendre inacceptable.
Les époux s’enfuirent, mais la jeune mariée glissa et tomba de la montagne. Son voile dit-on se serait accroché le long de la paroi et aurait donné ce nom à la cascade.
On raconte aussi qu’il y a quelques années, le débit de la cascade était si important que la vapeur d’eau donnait un effet ressemblant étrangement à un voile. »
 
Pour la prochaine étape, je me dirige vers l’Ouest !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *