Quand je découvre que tout se passe à l’intérieur


Récits d'aventures / dimanche, septembre 24th, 2017

Méditation …

Souvent on me demande pourquoi je me suis orientée vers le bouddhisme, comme si, une fois de plus, je n’étais pas normale en ayant des idéaux tout simplement différents.

Il y’a quelques années, j’ai connu une période très difficile, où tout simplement la vie me paraissait trop dure à vivre. Pour mes 25 ans j’ai déclenché une dépression qui m’a clairement empêchée d’avoir une vie normale.

Je ne pouvais plus sortir sans qu’une angoisse monte en moi, je ne parle pas des déplacements impossible et de se nourrir … une torture.

Ayant essayé différentes thérapies auparavant (suite aux différentes alertes de mon corps), j’ai pris conscience que j’avais laissé les choses s’enfouir en moi en pensant que cela finirait par passer.

Je décide alors d’affronter la souffrance, vous allez penser que je suis folle probablement mais pour moi il était hors de question de camoufler mes douleurs par des médicaments.

Je décide d’entreprendre des recherches sur les différentes techniques pour apaiser le corps, l’esprit et l’âme. Passant par différents livres de bien être, étudiant le tao, le bouddhisme, la pleine conscience ou encore la méditation.

Je commence à méditer il y a 3 ans, prolongeant cette pratique au coeur de la nature à La Réunion, tellement apaisante.

Spirituel …

Je mène alors un premier voyage spirituel (après mes tatouages) à la recherche d’une introspection profonde afin de me comprendre, et de saisir ce mal qui ne semble pas appartenir à mon présent.

Je commence petit à petit la méditation en essayant de me concentrer uniquement sur mon souffle, puisque mes angoisses m’empêchent d’avoir une respiration fluide. Les centres bouddhistes m’ont beaucoup aidés pour cette technique.

J’entreprends beaucoup de recherches sur le bouddhisme, faisant avancer ma réflexion sur ma façon de penser et d’entreprendre la vie, comme une envie de tout changer.

Je commence à comprendre qu’il me faut affronter mes ressentis, les choses qui me semblent fondamentales mais qu’on laisse souvent dans un coin en se disant que ce n’est pas si important que ça. Pour commencer… la pleine conscience, le moment présent, … j’apprends a essayer d’être dans l’instant sans jamais ruminer les histoires passés (très difficile) qui m’auraient fait du mal en les laissant vivre dans le présent.

Et puis on se dit souvent « si j’avais telle chose, je serais heureuse », finalement à quoi ça sert de laisser son bonheur dépendre d’une chose éphémère ?

Tout simplement : qu’est ce qui nous empêche d’être heureux maintenant ? Une paire de chaussures hors de prix ? (je sais de quoi je parle). Sérieux, il faut redescendre parfois et se dire que l’on n’entreprend pas les choses de la bonne manière…

Et pourquoi pas la pratique ? 

Après les lectures, vient la pratique, alors je commence a intégrer des cours de méditation au sein de temples bouddhistes tibétains, pour ensuite commencer la pratique bouddhiste.

Les nombreuses lectures de Thich Nhat Hanh m’amènent vers un élargissement du moi intérieur, allant jusqu’à régler des conflits. Et oui ! Après on arrive à ranger notre ego pour mieux accueillir une situation qui blesse.

Voila, aujourd’hui la méditation permet de m’apporter le calme intérieur, de me soulager et d’apprendre à gérer mes émotions par le souffle. Sans cette pratique aujourd’hui je me sens … pas ressourcée. Faut savoir quelle rythme de vie on s’impose tous les jours, alors il est nécessaire d’avoir ce temps pour soi.

Pourquoi ? Tout simplement parce que le fait de pouvoir rentrer au contact de soi est juste une sensation inexplicable. Tout s’éteint, on entre dans le calme, le noir, parfois on voit des choses apparaître… tellement beau.

Le principe ?  Apprécier le calme, la nature et surtout voir au fond de soi, même si parfois ça fait mal. Rien n’est permanent, on sait qu’au bout c’est forcément le bonheur !

 

Une réponse à « Quand je découvre que tout se passe à l’intérieur »

  1. Bravo pour cet article, comme tu le dit si bien le gros problème dans notre monde c’est l’ego et l’ego c’est la matière.
    L’ Esprit guide la matière et non l’inverse.
    Peut être atteindras tu l’EVEIL.

    David.E

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *