La Réunion, L’Est atypique


Récits d'aventures / samedi, août 26th, 2017

Je décide de partir en mode road trip sur l’île quelques jours afin de respirer le grand air ! Un besoin pour moi de découvrir le côté atypique de l’île, de ressentir le calme de la nature. C’est tellement bon de pouvoir se sentir libre de partir à l’aventure quelques jours sans vraiment savoir où tu vas.

Le seul guide que j’ai c’est celui du Lonely Planet afin d’avoir quelques adresses pour se loger quand même. Je ne sais absolument pas m’organiser à l’avance, je vis souvent sur le moment, et surtout le fait de vivre de mes désirs sur l’instant.

Lorsque je ressens quelque chose, je met parfois du temps à savoir que c’est la bonne chose pour moi mais je finis généralement par le faire. Plus le temps passe, plus j’arrive à entendre la petite voix qui me guide.

Bon ! location d’une petite voiture pas cher, une ford Ka, je ne vous dit pas la mission avec les routes de La Réunion, entre les nids de poule et les routes en montées aux milles virages… Usant mais tellement beau ! Alors on reprend sa respiration et c’est parti pour l’aventure !

Route des laves …

Après avoir dépassé Saint Jo, je commence à rentrer dans le calme, la nature verdoyante, on se sent seul au monde sur ce coin de l’île.

Très émerveillée par la beauté de la nature qui défile sous mes yeux, j’en profite pour m’arrêter en bas du volcan du piton de la fournaise afin d’admirer la coulée de lave.

Nous arrivons dans un paysage unique, façonné par la loi de la nature et sa force, laissant les traces de son dernier passage qui a rejoint l’océan. Lorsque l’on descend de la voiture pour admirer le paysage, pas un bruit, c’est un calme rare, comme il en existe peu en ce monde je pense.

Anse des cascades …

Dans la commune de Sainte Rose, l’Anse des cascades, au coeur d’un paradis où une cocoteraie se mêle aux nombreux vacoas, et aux cascades finissant leurs chemins dans l’océan.

Un mélange naturel dans un lieu qui impressionne par sa richesse naturelle. Un site très prisé par la population locale, pour se retrouver en famille pour un pique nique ! Comme les portugais, les créoles aiment manger !

Un endroit atypique et naturel à la hauteur de mes attentes en ce qui concerne l’Est, ce coté sauvage de l’île tant recherché.

Je ressens vraiment au plus profond de moi, une forte connexion avec ce qui m’entoure et la nature…

Tout ce que je recherche est là. Je ne pouvais absolument plus supporter le bruit, la pollution et le surpeuplement des villes, même si j’aime beaucoup les lieux d’où je viens. Mais c’était ma vie d’avant !

L’église du miracle …

Un grand lieu de culte de La Réunion, à Sainte-Rose, miracle de la coulée de lave de 1977. Cette dernière, brûle tout sur son passage mais encercle l’édifice sans l’avoir outragé. Suite à cet événement, l’église est rebaptisé Notre Dame des Laves.

Pont de la jungle …

En direction de Saint Benoit, on s’arrête dans un endroit ressemblant à une jungle où un vieux pont fait de bois et métal s’implante dans un décor à l’abandon.

C’est tellement bon de trouver des endroits sauvages à ce point encore ! Alors j’en profite pour taper la pause de touriste devant le pont , logique ! Par contre, ne me demandez pas où c’est, je ne m’en souviens absolument pas. En même temps il n’y a qu’une route alors passage obligé.

Splendide Sainte Anne …

Sur la route, je ne m’attends absolument pas à voir une église aussi magnifique, un chef d’oeuvre !

On est dans une région peu peuplée, surplombée par la verdure, c’est un mystère de tomber nez à nez avec ce monument à la hauteur de ceux que l’on peut trouver en Europe.

Une construction détaillée, minutieuse et haute en couleurs lorsque l’on pénètre à l’intérieur. Une construction baroque, comprenant des détails impressionnants dans les moulures, statues et motifs, me rappelant le style du grand Gaudi en Espagne.

Colosse …

Je ne vous ai pas dit que j’étais passionnée par l’architecture ? je pense que vous l’avez compris. Dernier arrêt quasiment de ce séjour dans l’Est avant … Salazie.

Un des plus grands temples de l’île situé à Saint André, dédié à Pandialé a été construit par des artisans venus de Madras. Paneialé ou Dolvédé, est une des trois principales déesses qui rythme le cycle des grandes cérémonies des sapèl malbar de La Réunion.

Pour prouver sa virginité à son futur époux Aldunin, Pandialé doit traverser un brasier sans se brûler.

À l’image de leur déesse, chaque année des dizaines de fidèles font le vœu de marcher sur le feu ou de faire le tour du brasier dans un but précis : expiation, action de grâce ou sacrifice propitiatoire.

A travers ce défi, le pénitent assouvit un engagement personnel et honore les dieux. Ce rituel est l’aboutissement d’une préparation mentale et physique.

Un lieu haut en couleur, d’une taille colossale, comprenant des détails architecturaux à la hauteur de cette précédente église baroque.

On dort où ? 

Au fur et à mesure de mes articles, je pense que vous vous rendez compte que je m’organise sur un laps de temps très réduit et que j’ai tendance à faire au feeling.

Alors nous voilà sans hébergement, nous prenons le lonely Planet pour tenter de trouver une adresse bon marché parce que les dépenses défilent à une vitesse pas possible. Le but étant de faire le plus de choses possible alors je dois me restreindre.

Rendez-vous chez Madame Annibal ! « Quoi Annibal ? mais tu es sur qu’on y va ?  » Et oui j’ai un pote trouillard et peu aventureux à certains moments mais ça va le faire, ahah !

Mais oui c’est l’aventure alors allons déguster le carri et le rhum à volonté ! Une auberge un peu vieillote mais j’ai très bien dormi, je me sentais comme chez Mamie. Tout est fait maison, on s’en sort par nuit avec le repas du soir et le petit dej pour 45€ à peu près.

Bon, ce n’est pas tout mais la balade était longue, il est temps de rentrer pour recommencer à découvrir d’autres choses !

Une réponse à « La Réunion, L’Est atypique »

  1. Coucou !
    C’est de nouveau avec grand plaisir que j’ai parcourue ton texte et tes photos qui ont réussi a m’emmener un moment sur the Road avec toi…
    Merci pour ce partage… Des bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *