La Réunion, Le Sud sauvage


Récits d'aventures / lundi, août 14th, 2017

Après quelques semaines déjà sur l’île, beaucoup de changements se font à l’intérieur de moi, je ressens un bien être comme jamais. Les temps ne sont pas évidents parfois dans la coloc étant donné la petite superficie de l’appartement, des petits tracas de chacun…  Parfois on a besoin d’air. Avec C. on décide de partir découvrir les environs du Sud, afin de respirer le grand air. N’ayant pas de voiture étant donné que son permis a disparu dans la nature, on se loue un petit pot de yaourt, le moins cher évidemment !

Sur le chemin menant à Saint joseph, on s’arrête non loin de petite île en allant vers Grande Anse.

Lorsque l’on prend la route, on a envie de s’arrêter partout tellement La Réunion regorge d’endroits magnifiques. Le but ? En prendre plein les yeux, avoir le plus possible de souvenirs, rien ne dur jamais.

 L’océan montre sa force, on se sent minuscule à côté lorsque l’on ressent le grondement des vagues venant frapper les rochers.

On remarque les locaux allant à la pêche, une manière de vivre tellement simple qui choque limite lorsque l’on arrive de métropole mais quoi de plus normal que d’aller chercher son poisson. il y a des gens qui marquent nos vies et ce ne sont pas forcément ceux que l’on connait, c’est ce qui fait partie du voyage… l’inconnu dont j’avais tant peur.

Etre juste la à admirer une façon d’être, de vivre et de profiter de la vie d’une autre façon s’ouvre à moi. N’étant plus en phase face à ma vie, j’ai l’excitation qui monte de découvrir tous ces lieux naturels, une manière de remonter à la source.

Seule face à moi même, avec le téléphone coupé depuis quelques jours déjà, je n’ai qu’une obligation… me découvrir.

L’instant …

Après un stop au snack sur la route, direction Langevin ! Après une multitude de virage, des routes serrées, la vue est saisissante. La nature est tellement belle, l’eau jaillit du haut de la falaise pour se jeter dans la rivière plus bas.

Je n’ai jamais été trop « nature », j’avais grand besoin de la ville, du monde, des activités en tous genres et surtout de la vie nocturne.

Là, je ne ressens aucun besoin, si ce n’est de me sentir libre, juste à respirer sur l’instant présent dans cet environnement qui apaise.

Je remarque bien que je peux ressentir la paix …

Force de la nature …

Cap Méchant ! Un endroit absolument incontournable pour en prendre plein les yeux ! On arrive en haut de la falaise surplombant la côte. En descendant les marches qui mènent à l’océan, de plus près, on ressent la brume de l’eau. Un lieu qui donne envie de méditer, pour se nourrir de l’énergie de la nature.

Alerte …

Cette plage restera juste gravée à tout jamais dans ma tête ! On est là, à marcher sur cette petite plage de sable noir, la douceur glissant sous les pieds dans un calme que seule la nature sait nous donner. Je sais que je suis au bon endroit, c’est ici que je vais pouvoir me sentir bien dans ce que je recherche tant…

Palm …

Cet hôtel dans un coin naturel au sud de l’ile est absolument incroyable, entre luxe et détente. Le cocktail en fin de journée pour admirer le coucher de soleil, reste l’endroit « touristique » le plus agréable que je découvre au sein de La Réunion.

Une petite caïpirinha entre amis (pour rappeler les bonnes origines portugaises,tiens…), accompagnée d’un mélange de tapas sucré/salé, qui savent parfaitement raviver les papilles ! Le voyage n’est pas toujours très confortable niveau vie, alors parfois on a besoin de réconfort.

Grand Anse …

Un dimanche en fin d’après-midi, je passe prendre une pote de l’île, S. (dont je vous parlerais probablement au cours d’un article prochainement), afin que l’on aille se balader le long de cette plage familiale absolument magnifique, très pittoresque.

Entre filles (chose assez nouvelle encore) on échange, on se prend en photo, etc, un moment agréable comme je pouvais rarement avoir en métropole. Je passe souvent des moments en toute simplicité, c’est d’ailleurs ce qui manquait terriblement à ma vie.

Tout ou presque était surfait dans mon quotidien, pas de moments où tu te laisse porter par le vent, comme le dise souvent les gens d’ici… alors je laisse mon intérieur me guider !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *